•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La mort cérébrale de l’OTAN selon Macron : Entrevue avec Stéphane Roussel

Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 10 nov. 2019 : Recrutement de main-d'oeuvre en Tunisie et contestation en Algérie

La mort cérébrale de l’OTAN selon Macron : Entrevue avec Stéphane Roussel

La vision radicale de l'OTAN par Macron

Stéphane Roussel en entrevue au micro de Michel Désautels.
Stéphane Roussel professeur titulaire à l'ENAP; Directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) au micro de Michel Désautels.PHOTO : Radio-Canada / Fannie Bussières McNicoll
Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 10 novembre 2019

« Ce qu'on est en train de vivre, c'est la mort cérébrale de l'OTAN. Il faut être lucide. » Celui qui lance ce pavé dans la mare, c'est Emmanuel Macron.

Le président français fait remarquer que les Européens doivent très sérieusement s’interroger sur l’avenir de leur défense, sachant que les États-Unis se préoccupent dorénavant plus des menaces chinoises que de la sécurité du continent européen. Outre le désintérêt américain, l’organisation doit aussi compter avec les agissements de la Turquie, elle aussi membre de l’OTAN, qui a décidé de se rapprocher de la Russie. L’organisation de défense collective qu’est l’OTAN est-elle menacée? Nous en discutons avec Stéphane Roussel, professeur titulaire à l’ENAP et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ).