•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le bureau, un lieu d'interruption permanente : Entrevue avec Jean-Denis Garo

Désautels le dimanche, ICI Première.
Audio fil du dimanche 28 avril 2019

Le bureau, un lieu d'interruption permanente : Entrevue avec Jean-Denis Garo

Le bureau, ce lieu d’« interruption permanente »

Un bureau à aire ouverte avec trois grandes tables où travaillent plusieurs personnes
Selon une étude, après la refonte d’un espace de travail en aire ouverte, il a été démontré qu’il y avait une augmentation de 56 % du nombre de courriers électroniques et une hausse de 67% d’utilisation des messages instantanés.PHOTO : Getty Images / SolStock
Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 28 avril 2019

Avec l'arrivée des moyens de communication numériques, le lieu de travail s'est transformé : il est désormais possible de travailler de la maison ou dans les transports, voire de n'importe quel endroit. Parallèlement à cela, les bons vieux bureaux ont eux aussi connu une mutation, avec l'apparition des espaces à aire ouverte.

Mais loin d'améliorer la communication et de faciliter la collaboration entre les employés, ces nouvelles façons de travailler ont engendré des perturbations insoupçonnées : interruptions fréquentes provenant des téléphones intelligents ou de collègues qui travaillent dans notre environnement immédiat, inflation des messages électroniques et des séances de clavardage, stress engendré par le manque d'intimité, etc.

Des études nous apprennent d'ailleurs qu'en raison de collaborations et communications inefficaces, la productivité des travailleurs a diminué. Michel Désautels s'entretient avec Jean-Denis Garo, directeur marketing de l'entreprise technologique Mitel, qui est aussi un spécialiste du marketing technologique et l'auteur du texte « Travail : "Le bureau est devenu le lieu de l'interruption permanente" » (Nouvelle fenêtre), paru dans Le Monde en mars dernier.