•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.

Le projet GNL Québec : plus de risques que d’avantages

Publié le 28 mars 2021
Une affiche sur un terrain vague.
L'usine de liquéfaction de gaz naturel de GNL Québec serait construite près du terminal maritime de Grande-Anse, dans l'arrondissement de La Baie à Saguenay.PHOTO : Radio-Canada / Pascal Girard

Dans un rapport fort attendu rendu public cette semaine, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) conclut que le projet GNL Québec comporte plus de risques que d'avantages pour l'environnement. En plus de ne pas créer d'emplois durables et de menacer le tourisme au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le BAPE argumente que la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel à La Baie ferait augmenter les émissions de gaz à effet de serre et pourrait miner la transition du Québec vers les énergies vertes. Mais le dossier n'est pas clos : les recommandations du BAPE seront prises en compte par GNL, le promoteur du projet. Reportage de Janic Tremblay.