•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

On paie l'essence trop cher en Abitibi-Témiscamingue depuis un an

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 5 décembre 2022

On paie l'essence trop cher en Abitibi-Témiscamingue depuis un an

Économie avec Denis Lalonde

Gros plan sur une pompe à essence dans une station-service.
Certains automobilistes voient rouge en ce moment quand ils font le plein de leur véhicule tant l'essence coûte cher.PHOTO : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 5 décembre 2022

La hausse du prix du pétrole fait la manchette depuis un moment et il semble que les automobilistes de l'Abitibi-Témiscamingue ont payé leur essence un peu trop cher depuis un an.

La semaine dernière, la marge bénéficiaire était de plus de 20 cents le litre alors que la moyenne était de 7 à 12 cents, selon CAA Québec. L’association dénonçait il y a quelques jours que le prix de l’essence était trop élevé dans les régions.

Le chef de l’information pour Les affaires et chroniqueur à l’émission Des matins en or, Denis Lalonde, décortique le prix de l’essence.

Il souligne que si les données moyennes sont respectées, le prix de l’essence pourrait atteindre 1,60 $ dès mardi. Évidemment, si on descend à une marge plus près de la moyenne, disons 12 cents, ça baisserait à à peu près 1,56 $, dit Denis Lalonde.

  • Cliquez sur l’audiofil pour écouter son analyse.

Denis Lalonde s'est aussi intéressé au recul du taux de chômage et à la production commerciale annoncée à la mine Kiena, à Val-d’Or.