•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

39 nouvelles infirmières bien installées dans la région

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du vendredi 7 octobre 2022

39 nouvelles infirmières bien installées dans la région

Recrutement à l'étranger : 39 infirmières s’installent en Abitibi-Témiscamingue

Le centre hospitalier de La Sarre.
Le centre hospitalier de La Sarre.PHOTO : Radio-Canada / Andrei Audet
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 7 octobre 2022

Une trentaine d'infirmiers et infirmières ont été recrutés à l'étranger par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Elles sont 39 personnes à arriver d’Algérie, de Tunisie, du Maroc et du Cameroun avec leur famille.

Les MRC d’Abitibi-Ouest, du Témiscamingue et de la Vallée-de-l’Or accueillent un total de 74 personnes depuis les dernières semaines.

La pénurie de logements et de places en garderie fait en sorte qu’une multitude de personnes sont mobilisées pour faciliter leur intégration.

Le recrutement en chiffres

  • MRC d’Abitibi-Ouest : 19 infirmières
  • MRC de Témiscamingue : 10 infirmières
  • MRC de La Vallée-de-l’Or : 10 infirmières
  • Total avec les familles : 74 personnes

Ces nouveaux arrivants doivent suivre une formation de 9 à 10 mois mise en place pour eux au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Selon Vincent Béland, chef de service pour l'attraction de main-d’œuvre au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, ces candidats pourront prêter main-forte au réseau comme préposés aux bénéficiaires pendant la formation.

Après leur formation, qui devrait se terminer environ au mois de juillet prochain, ils vont tomber candidats à l’exercice de la profession d’infirmiers et infirmières. Ils vont pouvoir passer leur examen de l’Ordre à l’automne. Techniquement, à pareille date l’année prochaine, ces 39 candidats là vont être infirmiers et infirmières au sein de notre organisation, explique-t-il.

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue prévoit aussi l’arrivée de 40 autres infirmières et infirmiers au printemps 2023.