•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Recruter des infirmières en France

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 3 octobre 2022

Recruter des infirmières en France

Le CISSS-AT en pleine mission de recrutement en France

Des infirmières marchent de dos dans le corridor d'un hôpital.
La mission vise notamment à recruter des infirmières et des préposés aux bénéficiaires.PHOTO : Getty Images
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 3 octobre 2022

Le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) est au cœur d'une mission internationale de recrutement du côté de la France.

Dans le cadre du Mois du Québec en France, qui se tient du 2 au 21 octobre, Anne-Sophie Delommez, professionnelle au recrutement international pour le CISSS-AT, effectue une tournée dans 14 villes françaises afin d’aller à la rencontre de professionnels de la santé susceptibles de vouloir venir s’installer dans la région.

C’est en partenariat avec Objectif Québec!, un organisme qui organise des salons de recrutement pour à la fois rencontrer des étudiants et des professionnels de tous horizons. Je suis en partenariat avec le Cégep [de l’Abitibi-Témiscamingue], le CLD de Rouyn-Noranda, le Carrefour jeunesse Emploi [d’Abitibi-Ouest] et aussi les centres de formation professionnelle [Harricana et de Val-d’Or]. Donc ensemble, on représente l’Abitibi-Témiscamingue et on va à la rencontre des Français qui souhaitent vivre un très beau projet d’expatriation, explique-t-elle.

Mme Delommez a notamment pour objectif de rencontrer des professionnels de la santé tels que des infirmières, des technologues en radio-oncologie et des préposés aux bénéficiaires.

Étant elle-même d’origine française, Anne-Sophie Delommez explique pouvoir se servir de ce bagage afin de bien vendre les avantages d’un déménagement en Abitibi-Témiscamingue.

Les personnes ne connaissent pas l’Abitibi-Témiscamingue, alors il faut d’abord vendre et remettre tous les attraits du Québec, et ensuite en fonction des personnalités et des intérêts de chacun à vivre dans notre belle région, je leur expose un peu tous les avantages à venir ici s’installer. Étant moi-même expatriée, j’ai vécu ce beau projet et je suis un peu l’ambassadrice et la porte-parole de la région, affirme-t-elle.

Pour écouter l'entrevue, cliquez sur l'audiofil.