•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L. Fournier & Fils assurera les travaux d'opérations de Sayona à La Corne

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 28 septembre 2022

L. Fournier & Fils assurera les travaux d'opérations de Sayona à La Corne

La minière Sayona boucle un contrat avec une entreprise valdorienne

Dans une mine à ciel ouvert, une pelle dépose de la roche dans un camion.
L. Fournier & Fils emploie plus de 1200 personnes dans l'est du Canada.PHOTO : Gracieuseté : L. Fournier & Fils
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 28 septembre 2022

L'entreprise valdorienne L. Fournier & Fils assurera les travaux d'opérations minières au complexe Lithium Amérique du Nord de l'Australienne Sayona à La Corne.

Les deux entreprises ont conclu un contrat de quatre ans. C’est une entente de 200 millions de dollars.

Sayona prévoit le début des opérations en octobre pour une mise en marché en 2023.

Jérémi Fournier, président de L. Fournier & Fils souligne que les travaux viseront principalement l’exploitation.

On va s’occuper de décaper le socle rocheux si on en a à faire pour certaines parties. Les opérations de forage et de dynamitage vont être faites par un sous-traitant local aussi qui est Dynamitage Castonguay qui est une entreprise familiale. Ensuite, c’est tout l’excavation, le transport du minerai et des roches stériles, jusqu’à l’alimentation de l’usine de traitement, décrit-il.

L'usine de Sayona Québec.

La relance des opérations du concentrateur est prévue d’ici le 31 mars 2023.

Gracieuseté

Le traitement de la matière sera ensuite réalisé par Sayona.

Les opérations sont prévues en continu, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 avec environ 120 travailleurs.

Je pense qu’il y a un contexte qui nous a bien servis, que le marché du lithium est en pleine effervescence. Il y a une demande mondiale qui est énorme donc je crois que la vitesse de redémarrage du projet fait en sorte que d’utiliser un opérateur qui est déjà établis, qui a déjà des opérations similaires comme Fournier, d’avoir des employés disponibles, d’avoir de l’équipement disponible dans un contexte ou l’approvisionnement était très difficile dans la dernière année, je pense que c’est un choix qui est quand même logique, souligne Jérémi Fournier.