•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un nouveau modèle de garderie testé en Abitibi-Ouest

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 9 août 2022

Un nouveau modèle de garderie testé en Abitibi-Ouest

L’Abitibi-Ouest développe un nouveau modèle de service de garde

Bianca Matte dans son bureau
Bianca Matte, directrice générale des services de garde en milieu familial de l’Abitibi-OuestPHOTO : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 9 août 2022

Un nouveau modèle de service de garde en communauté sera bientôt déployé en Abitibi-Ouest.

Ce projet pilote permet à deux éducatrices en milieu familial de regrouper leurs services dans un même local mis à leur disposition par une municipalité, un organisme ou encore une entreprise. Du même coup, chaque éducatrice peut augmenter sa capacité d’accueil de 9 à 12 enfants.

Cinq projets sont en voie de développement, soit à Palmarolle, Authier, Poularies, La Sarre et au Centre d’éducation des adultes Le Retour.

En entrevue à l’émission Des matins en or, Bianca Matte, directrice générale du CPE Les Petits Chatons, a expliqué que ce modèle vise à combler des besoins urgents de places en garderie que vivent plusieurs familles de l’Abitibi-Ouest.

Elle croit aussi qu'un modèle communautaire peut contribuer à la rétention des éducatrices dans le réseau en milieu familial.

Une des raisons pour lesquelles on ferme un service de garde à la maison, c’est qu’on est tannés un peu d’être isolés, d’être seuls, que notre maison soit notre lieu de travail. On a besoin de sortir, de rencontrer des gens, de s’épanouir à l’extérieur de notre maison. Ce sont les éléments sur lesquels a reposé toute l’essence du projet, souligne Mme Matte.

Trois des cinq projets en Abitibi-Ouest ont déjà recruté le personnel nécessaire à leur mise en place.

Le bureau coordonnateur du CPE Les Petits Chatons est aussi ouvert à développer d’autres initiatives similaires au cours des trois prochaines années de ce projet pilote, qui a reçu l’aval du ministère de la Famille.

- Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.