•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'impact de la série Loto-Méno dans la pratique des gynécologues

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 25 mai 2022

L'impact de la série Loto-Méno dans la pratique des gynécologues

L'impact de la série Loto-Méno dans la pratique des gynécologues

Une femme utilise un éventail pour se rafraîchir.
La Dre Josée Parent souligne que les bouffées de chaleur représentent le principal symptôme de la ménopause.PHOTO : iStock
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 25 mai 2022

La gynécologue à Val-d'Or, la Dre Josée Parent, a remarqué une hausse marquée de consultations des femmes en lien avec la ménopause depuis la diffusion de la série documentaire Loto-Méno.

Ça a été le gros point fort de cette série-là, c’est que les femmes ont pris conscience de leurs symptômes de ménopause, elles ont demandé beaucoup d’aide. Malheureusement, tous les symptômes de la cinquantaine ont été attribués à la ménopause, résume-t-elle.

Josée Parent souligne que les bouffées de chaleur sont un principal symptôme à la ménopause. Elle ajoute que les suppléments d’oestrogènes ne peuvent toutefois pas régler tous les problèmes.

Elle invite les femmes à consulter, mais aussi bien s’alimenter et faire du sport. Souvent les femmes quand elles entrent dans mon bureau, qu’elles me disent : “je ne me comprends plus, je n’ai plus de libido”, je fais juste leur poser deux ou trois questions par rapport aux enfants, par rapport au travail, au conjoint et là elles éclatent, ça part à pleurer et je pousse la boîte de kleenex. On voit que ça va bien au-delà du manque d’oestrogène, raconte-t-elle.

Dès le 26 mai, la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) remboursera deux hormones bio-identiques utilisées pour traiter les symptômes de la ménopause.

Cliquez sur l’audiofil pour écouter l’analyse de la gynécologue Josée Parent.