•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La traversée du lac Saint-Jean pour une bonne cause

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 13 décembre 2021

La traversée du lac Saint-Jean pour une bonne cause

Des aventurières de l'Abitibi traverseront le lac Saint-Jean pour une bonne cause

Un coureur en raquette sur le lac Saint-Jean.
La 3e édition de la Course Cryo a permis d'amasser 78 000 $.PHOTO : Crouse Cryo
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 13 décembre 2021

Des aventurières de l'Abitibi-Témiscamingue se préparent à faire la traversée du lac Saint-Jean en ski ou en raquettes au profit de la Fondation Sur la Pointe des Pieds.

La Fondation offre à des jeunes qui combattent un cancer de quitter le milieu hospitalier pour vivre une expédition d’aventure thérapeutique. L’organisme fait appel à la générosité de la population pour offrir gratuitement les expéditions aux participants.

Diane Moreau fera l’expédition en ski au mois de février.

C’est pas mal plus facile que la traversée du Lac-Abitibi. C’est 32 kilomètres. Ça veut dire 10 à 12 kilomètres par jour et quand on arrive le soir, les campements sont montés, le souper est fait, contrairement au lac Abitibi où on fait 16 à 18 kilomètres par jour et on doit tout faire nos trucs. Ce qui est important pour moi, c’est de recueillir des dons pour cette fondation qui me tient à cœur, soutient-elle.

De son côté, Tania Rancourt participera à l’aventure en raquettes. Elle sera accompagnée de son fils.

Quand on fait une course comme ça et que c’est difficile, que c’est associé directement à une cause, ça nous aide beaucoup dans notre inconfort du moment à relever le défi. On se dit : “Je suis en santé et je suis capable de le faire".

La course en raquettes de 33 kilomètres débutera tout juste avant le coucher du soleil.

André Robitaille a accompagné des jeunes atteints de cancer lors d'expéditions thérapeutiques. Leur parcours est présenté dans le documentaire La vie devant moi qui a été diffusé lors du Festival du cinéma international de l'Abitibi-Témiscamingue (FCIAT).