•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Comment se décline la redistribution des dons de la Grande Guignolée

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du vendredi 3 décembre 2021

Comment se décline la redistribution des dons de la Grande Guignolée

Après la guignolée, « on est capable de dire que les paniers [de Noël] vont être complets »

Des bénévoles rassemblés sous un chapiteau.
La Grande Guignolée des médias se déroule toute la journée du 2 décembre.PHOTO : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 3 décembre 2021

La guignolée des médias s'est déroulée dans quelques villes de l' Abitibi-Témiscamingue jeudi.

Le comité régional a cessé ses activités après plus de 20 ans d’existence. C’est donc chacun des comités locaux qui se sont occupés de l’organisation. Leurs bénévoles ont récolté les dons et les comités poursuivront la confection des paniers de Noël pour répondre à la population de personnes en situation de vulnérabilité.

Un retour dans les rues de Val-d’Or après deux ans d’absence, un retour où on était fébrile et où les gens nous attendaient, étaient au rendez-vous. Le montant amassé prouve la grande générosité des citoyens de Val-d’Or, résume Geneviève Larche, responsable du secteur de Val-d’Or.

À Val-d’Or, plus de 400 demandes pour les paniers de Noël ont été formulées. Le comité espérait que les dons permettraient de bonifier la réponse.

Deux bénévoles attendent les dons dans le stationnement du Wal-Mart.

Les bénévoles de la Grande Guignolée de médias pouvaient reprendre leur rôle dans les rues cette année.

Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

La responsable du secteur de Rouyn-Noranda, Martine Dion, indique avoir reçu 600 demandes pour les paniers de Noël.

On axe un peu plus la campagne vers les dons en ligne. Ça n’a pas eu les résultats escomptés. On va se réajuster pour les prochaines années, souligne-t-elle.

Quelques 45 000 $ ont été amassés en Abitibi-Ouest, 31 536 $ pour la MRC Abitibi, 55 000 $ ont été récoltés à Rouyn-Noranda et 47 034 $ dans la MRC de Val-d’Or.

Il est toujours possible de déposer des dons en argent, denrées ou jouets. Les responsables des banques alimentaires et des guignolées affirment qu'il manque notamment des protéines en conserve.