•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vie de croisière reprend pour une artiste de Val-d'Or

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 24 novembre 2021

La vie de croisière reprend pour une artiste de Val-d'Or

La vie de croisière reprend tranquillement pour une artiste de Val-d'Or

Alexandra Pépin donne un spectacle de patinage artistique sur une patinoire d'un bateau de croisière.
Alexandra Pépin a pu retourner travailler sur les bateaux de croisière cet été.PHOTO : Gracieuseté
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 24 novembre 2021

La Valdorienne Alexandra Pépin était sur un bateau de croisière au tout début de la pandémie. Celle qui fait des spectacles professionnels de patinage artistique y est retournée il y a quelques mois pour faire un travail qui la passionne.

La compagnie pour laquelle elle travaille, la Royal Caribbean, a été l’une des premières à recommencer les croisières. Alexandra Pépin y performe à nouveau depuis le mois de juin.

Bien que les mesures sur les bateaux soient strictes, Alexandra Pépin ne parle pas d’arrêter de sitôt.

C’est très très sévère, ça fait trois mois que je ne suis pas débarquée du bateau du tout, que je n’ai pas touché au sol du tout. Des fois c’est un petit peu [difficile]. C’est un petit défi, mais ça se passe bien, affirme-t-elle.

Cinq ans sur les bateaux de croisière

Alexandra Pépin patine avec un partenaire qui la tient dans ses bras. Un autre couple se déplace sur la glace.

Alexandra Pépin a performé sur cinq des douze bateaux de Royal Caribbean.

Gracieuseté

Délaissant le volet compétitif de ce sport à 18 ans, Alexandra Pépin a envoyé une vidéo de présentation à Disney on Ice et à l’entreprise Royal Caribbean, la seule qui possède des patinoires sur ses bateaux de croisière. Elle a été contactée par les deux et a choisi les bateaux de croisière.

Royal Caribbean compte douze bateaux avec une patinoire. Un spectacle est attribué à chacun des bateaux.

Là c’est un petit peu plus long à cause de la COVID, mais d’habitude on change de bateau aux six mois et les spectacles varient : des fois c’est plus humoristique, des fois c’est un peu plus intense, on performe un petit peu plus, des fois c’est des histoires, explique-t-elle.

L’espace est plus restreint sur le bateau que dans les arénas. Alexandra Pépin doit donc adapter ses mouvements pour les réaliser sur une aussi petite surface.

Le spectacle qu’elle fait depuis cet été porte sur l’art. On passe toutes les formes d’art : on va à travers la musique, les peintures, les sculptures, l’architecture, la mode et tout ça, raconte Alexandra Pépin.