•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des médecins de famille épuisés, déçus et près de la retraite

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 27 octobre 2021

Des médecins de famille épuisés, déçus et près de la retraite

Des médecins de famille épuisés, déçus et près de la retraite

Un stéthoscope et médecin utilisant un ordinateur portable.
Pour le Dr Jean-Yves Boutet, les réductions de services en santé en Abitibi-Témiscamingue apportent une charge supplémentaire aux médecins, « crée de l’inquiétude ».PHOTO : iStock / MIND_AND_I
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 27 octobre 2021

Des médecins de famille de l'Abitibi-Témiscamingue sont déçus des propos du premier ministre François Legault qui rapportent qu'une minorité de médecins au Québec ne travaillent pas assez.

À la suite d’une rencontre avec un comité de première ligne, le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Nord-Ouest du Québec, le Dr Jean-Yves Boutet, rapporte sentir de l’épuisement chez ses confrères.

Il rappelle que les médecins de famille rencontrent des patients à l’hôpital soit à l’urgence et les patients hospitalisés et les voient aussi à leur bureau en clinique.

Quand j’entends les propos du premier ministre, je vous avoue qu’hier au comité première ligne, beaucoup de médecins de famille étaient déçus. Je vous dirais que [certains] étaient moroses parce que cette critique-là pour la région, elle n’est pas tellement d’avenue. Il y a peut-être moins de médecins en région qui travaillent peut-être moins de jour, mais la plupart des médecins en Abitibi[-Témiscamingue] sont dévoués, indique-t-il.

Le Dr Jean-Yves Boutet rapporte une baisse d’une trentaine de médecins de famille entre 2015 et 2021 dans la région.

Le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Nord-Ouest du Québec doute que le nombre de personnes inscrites au guichet d’accès à un médecin de famille diminue en raison de départs imminents à la retraite.

Quand je regarde la démographie médicale, je vous dirais que c’est assez décourageant. 15 % de notre population médicale a plus de 29 ans de pratique,
décrit le Dr Jean-Yves Boutet.

Selon les données du ministère de la Santé en date du 31 décembre 2020, 11 357 personnes de la région étaient en attente au guichet d’accès à médecin de famille (GAMF).