•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Périple père-fils  :  « Ce que j'espérais qu'il arrive est en train d'arriver »

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 26 octobre 2021

Périple père-fils  :  « Ce que j'espérais qu'il arrive est en train d'arriver »

Périple père-fils à vélo : « Ce que j'espérais qu'il arrive est en train d'arriver »

Kevin Papatie et Drake sont assis sur la valise ouverte d'une voiture. Kevin Papatie lève son verre en souriant.
Kevin Papatie et son fils Drake pendant leur périple de plus de 800 kilomètres à vélo.PHOTO : Gracieuseté : Marie-Raphaëlle Leblond
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 26 octobre 2021

Kevin Papatie a réussi le défi qu'il s'était lancé il y a quelques mois . Celui de parcourir près de 900 kilomètres à vélo avec son fils.

De retour à Kitcisakik depuis deux jours, Kevin Papatie parle avec fierté de son périple en compagnie de son fils Drake.

On a parcouru près de 870 kilomètres en trois semaines. On est parti de chez nous pour aller vers Montréal, Ottawa, Maniwaki, après ça on est revenu par la 117 en passant par Grand-Remous, résume-t-il.

Kevin Papatie et son fils Drake à vélo traversent une digue sur une route.

Kevin Papatie a proposé ce périple à vélo pour se rapprocher de son fils.

Gracieuseté : Marie-Raphaëlle Leblond

Mon garçon est sorti de là quand même transformé, physiquement et là il entreprend d'autres choses aussi. Ce que j’espérais qui arrive, est en train d’arriver, réalise Kevin Papatie.

Il se considère chanceux malgré des douleurs aux genoux dès la deuxième journée de l’aventure, le froid et la fatigue.

Tout ça accumulé, tout se passait dans la tête. Il fallait toujours continuer à pédaler, dit-il.

Les vélos de Kevin Papatie et de son fils Drake sont stationnés près d'un chemin en forêt.

Le duo père-fils aura été accueilli chez des amis pour y passer la majorité des nuits.

Gracieuseté : Marie-Raphaëlle Leblond

C’est quand même une première étape de ce que j’entreprenais avec mon garçon. Drake a été super tout le long, indique Kevin Papatie.