•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

18 octobre à l'Urgence de Senneterre

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 18 octobre 2021

18 octobre à l'Urgence de Senneterre

L’urgence de Senneterre est partiellement fermée

Le Centre de Santé de Senneterre.
Le Centre de Santé de Senneterre.PHOTO : Radio-Canada / Mélanie Picard
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 18 octobre 2021

Les mesures de réorganisation de services à l'urgence de Senneterre sont appliquées dès aujourd'hui.

Entre 16 heures et 8 heures, les patients transportés par ambulance seront directement amenés à l’hôpital le plus près, soit, celui de Val-d’Or.

Après de nombreuses manifestations et discussions avec la direction du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue et le ministre de la Santé Christian Dubé, le maire de Senneterre, Jean-Maurice, espère qu’un plan sera mis en place pour assurer l’ouverture de l’urgence à temps plein.

Christian Dubé s'adresse à la population. Le député Pierre Dufour et le maire Jean-Maurice Matte l'écoute.

Christian Dubé a tenu à rassurer la centaine de personnes qui s'étaient rassemblées au Centre de santé de Senneterre.

Radio-Canada / Valérie Gamache

Il affirme que la fermeture a un impact sur la population, le personnel de la santé et les ambulanciers.

Pour votre information, c’est le patient qui paye l’ambulance. C’est 127 dollars et maintenant ça va être 242 dollars le transport en ambulance. C’est pour ça que je mentionne que la pression aujourd’hui elle est sur le service ambulancier parce qu’ils ne sont pas prêts à livrer la marchandise. Ça prend une ambulance de plus, il va utiliser sa deuxième ambulance. Ça prend des paramédics de plus, il en a trouvé pour trois jours, mais il n’en a pas trouvé pour toujours, rapporte Jean-Maurice Matte.

Jean-Maurice Matte indique également que dès 16 heures, il y aura des heures supplémentaires obligatoires au Centre de santé de Senneterre. Une situation peu fréquente selon lui.

S’il reste deux ou trois patients à l’intérieur du Centre de santé, les infirmières vont être obligées de rester pour accompagner les médecins, rapporte-t-il.
Aussi, quatre lits d’hospitalisation ferment dès aujourd’hui au Centre de santé de Senneterre.