•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une quatrième cohorte pour la formation de préposé aux bénéficiaires

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 28 juillet 2021

Une quatrième cohorte pour la formation de préposé aux bénéficiaires

Une quatrième cohorte pour la formation de préposé aux bénéficiaires

Deux femmes pratiquent des manœuvres sur un mannequin dans un lit d'hôpital.
Des étudiants de la première cohorte de la formation express de préposé aux bénéficiaireséPHOTO : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 28 juillet 2021

Le centre de services scolaires Harricana espère que la population répondra à l'appel lors de l'ouverture des inscriptions pour la quatrième cohorte du programme accéléré pour devenir préposé aux bénéficiaires.

Le gouvernement a octroyé 22 bourses à l'établissement scolaire pour cette cohorte.

La responsable des communications au Centre de formation professionnelle Harricana (CFPH), Raphaëlle Audet, espère que toutes les places se rempliront.

C’est sûr qu’à la troisième cohorte, on a réellement senti un essoufflement. Donc c’est sûr qu’on s'en rend compte aussi au CFPH, que ce soit pour n’importe quelle cohorte, il y a de plus en plus de difficulté à recruter des élèves. On sait que le marché du travail est assez agressif. Donc d’avoir des gens à l'intérieur de nos salles de classe, c’est de plus en plus difficile. On espère que ces 22 bourses-là, les gens vont répondre à cet appel parce qu’au niveau du CISSSAT [Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue], c’est plus que 22 personnes qui sont nécessaires à l’organisation, souligne-t-elle.

Les trois premières cohortes ont permis d'engager 120 préposés aux bénéficiaires en Abitibi-Témiscamingue. Parmi eux, 105 sont toujours à l'emploi.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

La période d’inscription débute le 2 août et se poursuit jusqu’en septembre. Le programme accéléré, d'une durée de trois mois, devrait débuter le 4 octobre. En suivant le programme, les étudiants seront par le fait même engagés par le Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Une campagne publicitaire sera lancée afin d’encourager les gens à s’inscrire au programme.

22 personnes qui vont joindre les rangs du CISSSAT, c'est super, mais ça en prend encore plus. Ce qu’on veut, c'est aussi revamper le métier de préposé aux bénéficiaires. On sait que ça n’a pas toujours eu bonne presse. Avec de petites capsules publicitaires qui mentionnent un peu ce que les gens vont faire lors de leur travail, on pense que ça peut avoir une belle offensive pour ré-éduquer les gens à cette belle profession, conclut Raphaëlle Audet.