•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 24 juin 2021

Bilan de session pour Sébastien Lemire

Bilan de session pour Sébastien Lemire

Publié le 24 juin 2021
M. Lemire aux Communes.
Sébastien Lemire est député fédéral d'Abitibi-Témiscamingue depuis 2019.PHOTO : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le député bloquiste d'Abitibi-Témiscamingue Sébastien Lemire termine la session parlementaire à Ottawa avec le sentiment du devoir accompli.

Après une année particulière, marquée par la pandémie, le député est satisfait de l'aboutissement de plusieurs dossiers, dont le branchement de 13 000 foyers à Internet haute vitesse.

Il se dit également fier du projet de loi C-208, qui vise à aider les agriculteurs souhaitant vendre leur ferme à la relève familiale à épargner d’importantes sommes en impôts.

La session parlementaire du député a également été marquée par l'affaire William Amos, le député de Pontiac qui a été aperçu nu lors d'une séance virtuelle de la Chambre des communes.

Sébastien Lemire a admis avoir pris la capture d'écran du député qui est devenue virale par la suite. Un geste qui a fait beaucoup parler, mais qui ne devrait pas avoir d’impact sur sa carrière.

Il y a eu des procédures parlementaires qui ont été faites par les libéraux et ces procédures-là ont été abandonnées, donc effectivement, pour moi, ce n’est pas quelque chose qui va avoir des conséquences plus loin que ça. Qu’est-ce que je retiens de ça? Évidemment, si c’était à refaire, je ne le referais pas nécessairement. Mais ce que j’ai fait, c’est de pouvoir faire un geste à l’interne, de voir qu’il y avait une irrégularité, j’ai voulu la souligner et en ce sens-là, j’ai l‘impression d’avoir fait mon devoir, affirme-t-il.

Évidemment, je suis très empathique à la situation de William Amos, en aucun cas je n’ai souhaité lui nuire dans ce contexte-là, mais pour le reste, pour moi c’est une affaire qui est close, évidemment, ajoute le député.

Alors que des rumeurs d'élections fédérales persistent depuis plusieurs semaines, Sébastien Lemire dit être prêt à mener une campagne électorale dont l'accès au logement sera la priorité.

Il affirme être très heureux de pouvoir recommencer le travail sur le terrain et a hâte d'aller à la rencontre des résidents de sa circonscription cet été.