•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du vendredi 11 juin 2021

Dominique Rankin souhaite une demande de pardon de l’Église catholique

Pensionnats : Dominique Rankin souhaite une demande de pardon de l’Église catholique

Publié le 11 juin 2021
Le chef spirituel algonquin Dominique Rankin
Le guide spirituel algonquin Dominique Rankin (archives).PHOTO : CBC / Giacomo Panico

Le guide spirituel algonquin Dominique Rankin et survivant du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery, près d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue, livre un message d'unité.

La récente découverte de restes d’enfants aux abords du pensionnat autochtone de Kamloops, en Colombie-Britannique, ravive la douleur d’anciens pensionnaires et de leurs familles partout au Canada.

Il faut qu’on soit ensemble. Il faut qu’on marche ensemble, l’un à côté de l’autre. Je voudrais que cette histoire-là soit vraiment vivante et qu’on regarde aujourd’hui où on s’en va avec ça. Pour moi ça touche tout le monde, tout le monde, tout le monde, répète-t-il.

Dominique Rankin souhaite recevoir une demande de pardon officielle de la part de l’Église catholique. Il en parle en faisant référence à une phrase entendue pendant des cérémonies religieuses.

Je n’ai rien contre l’Église catholique. Il faut qu’on y aille, dans cette direction-là, avec la vérité, “dites seulement une parole et je serai guéri”. C’est là que ça devient positif. Chaque jour on va avancer sur cette parole-là. Il faut qu’il y ait de la vérité. S’il n’y a pas de vérité, il n’y a pas de réconciliation. Il faut aller devant, dit-il.

C’est difficile, mais il faut qu’on retrouve notre chemin. Ce qui est important c’est de sortir de là et de ne pas retomber au fond du baril, soutient le guide spirituel algonquin.

Cliquez sur l’audiofil pour écouter l’entrevue.

Je voudrais dire à tout le monde : je vous aime et continuez à avancer, positif, conclut-il, ému.