•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

St-Marc-de-Figuery « je serais étonné qu’il y ait la même chose qu’à Kamloops »

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 10 juin 2021

St-Marc-de-Figuery « je serais étonné qu’il y ait la même chose qu’à Kamloops »

St-Marc-de-Figuery : « je serais étonné qu’il y ait la même chose qu’à Kamloops »

Des enfants autochtones du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery
Des enfants autochtones du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery.PHOTO : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 10 juin 2021

Le maire de Saint-Marc-de-Figuery, Daniel Rose, serait étonné de voir le même résultat qu'à Kamloops en Colombie-Britannique si des fouilles sont menées à l'ancien pensionnat autochtone en Abitibi.

Précision :

Le présent article a été modifié par souci de clarté sur la teneur des propos tenus.

De nombreuses questions sont formulées sur les pensionnats autochtones au Canada à la suite de la découverte des restes de 215 enfants en Colombie-Britannique.

Daniel Rose revient sur ce dont il a été témoin à l’ancien pensionnat à Saint-Marc-de-Figuery où son père a travaillé comme gardien de nuit.

Il se souvient s’y être rendu pour une prestation musicale. Si vous aviez vu, l’esprit de fête qu’il y avait là. Les jeunes étaient contents de nous voir. Ils nous aidaient à rentrer nos équipements, à les sortir. Moi j’ai vu du monde heureux là. Je ne mens pas en disant ça. Je l’ai vécu. C’est sûr qu’il y a eu des abus. On n’était pas au courant à ce moment-là que dans les coulisses il se passait autre chose, rapporte-t-il.

Plus tôt cette semaine, la cheffe du conseil de la Nation Anishnabe du Lac-Simon, Adrienne Jérôme, indiquait sur nos ondes qu’elle demandera que des fouilles soient réalisées à Saint-Marc-de-Figuery.

Moi je suis d’accord avec ça. Qu’on fasse la lumière là-dessus, je suis 100% d’accord. Moi, je n’ai rien à faire là-dedans, mais il faut vraiment que les gens soient au courant. S’il s’est passé quelque chose, il faut que le public le sache. Moi, j’en serai très surpris, mais on ne sait jamais, on ne sait jamais, répète Daniel Rose.

L’ancien pensionnat était au sud de Saint-Marc à environ trois kilomètres du village sur la route 111, précise le maire de la municipalité.