•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 8 juin 2021

De retour à Lac Simon pour exercer son métier, policier

Un jeune Anishnabe de Lac-Simon exerce le métier de policier dans sa communauté

Publié le 8 juin 2021
Jonathan Dumont dans le portait Ambassadeurs de la relève policier du ministère de la Sécurité publique.
Pour Jonathan Dumont, le respect est important pour devenir un bon policier.PHOTO : Capture d'écran Ambassadeurs de la relève policière - ministère de la Sécurité publique

Un jeune Anishnabe de Lac-Simon est de retour dans sa communauté depuis environ six mois pour exercer le métier de policier. Voir les policiers travailler tout près de chez lui pendant sa jeunesse a encouragé Jonathan Dumont à se diriger vers ce métier.

Celui qui a joué pour les Forestiers d’Amos notamment a entamé sa technique policière en 2018 à Alma. Le ministère de la Sécurité publique a réalisé un portrait du jeune policier pour encourager la relève autochtone.

Je croise mes doigts que je suis perçu comme un bon policier qui est là pour aider les gens surtout. Oui ça peut arriver des fois qu’on est perçu autrement, mais j’aime penser et croire qu’on est perçu vraiment pour le positif, espère-t-il.

Questionné sur la mort de l’agent Thierry LeRoux lors d'une intervention policière qui a mal tourné en 2016 à Lac-Simon, Jonathan Dumont mentionne avoir été marqué par cet événement.

J’ai voulu m’embarquer là-dedans pour faire du changement et que le monde ne nous voit pas comme des personnes méchantes et que ce soit vraiment pour le côté positif, qu’on est là pour la communauté, répond-il.