•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Prévention des noyades :  les mises en garde sur les plans d'eau

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 mai 2021

Prévention des noyades :  les mises en garde sur les plans d'eau

Prévention des noyades : des mises en garde sur les plans d'eau

Un homme en entrevue à la caméra devant des plantes.
Le directeur général de la Société de sauvetage, Raynald HawkinsPHOTO : Radio-Canada
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 26 mai 2021

Le beau temps attire les plaisanciers sur les plans d'eau ces derniers jours. Le directeur général de la Société de sauvetage du Québec met en garde la population concernant la température de l'eau.

Raynald Hawkins rappelle qu’une personne qui tombe à l’eau à ce moment de l’année peut subir un choc thermique.

Ce choc thermique là qui est le choc d’immersion en eau froide va créer une hyperventilation qui, plus souvent qu’autrement, n’est pas contrôlée, rapporte-t-il. Vous comprenez qu’au bout d’une minute vous pouvez tomber inconscient. Pas de veste de flottaison comme la plupart des cas, nécessairement c’est une noyade qui sera enregistrée de plus.

L’an dernier, 95 décès liés à l’eau ont été rapportés au Québec.

Le directeur général de la Société de sauvetage indique que la moitié de ces personnes étaient seules. Donc, personne pour pouvoir les aider ou les extirper de l’eau ou encore personne pour appeler le 911, dit-il.

Il conseille de porter un dispositif de flottaison et d’être accompagné lors d’une activité liée à un plan d’eau. 9 fois sur 10, les gens ne la portaient pas ou ne portaient pas correctement la veste de flottaison, rappelle Raynald Hawkins.

L’Abitibi-Témiscamingue compte un premier décès par noyade ce printemps.