•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'engouement pour le jardinage se poursuit en Abitibi-Témiscamingue

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 20 mai 2021

L'engouement pour le jardinage se poursuit en Abitibi-Témiscamingue

Quelques conseils pour vos légumes et fleurs annuelles

Des mains avec des gants qui tiennent de fleurs au-dessus d'une plate-bande.
Quelques conseils pour aménager ses plates-bandes afin avoir des fleurs tout l’été.PHOTO : iStock / Liliboas
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 20 mai 2021

L'engouement pour le jardinage se poursuit en Abitibi-Témiscamingue. Le propriétaire de la pépinière Aiken à Rouyn-Noranda voit toutefois un changement de comportement chez les consommateurs par rapport à l'an dernier.

Les gens n’ont pas une crainte de voir la fermeture des commerces. L’année passée, il y avait un gros sentiment d’incertitude. Les gens venaient et il fallait qu’ils ramassent le plus vite possible, le plus vite possible ramasser tout, rapporte Larry Aiken.

Pour éviter de manquer de produits, il a presque doublé son offre cette année.

C’est plus calme, mais l’engouement pour l'horticulture est aussi fort sinon plus. Les chiffres sont semblables, même un peu supérieurs. Le jardinage pour les choses comestibles est encore plus fort que l’année passée. On voit que les gens sont restés à la maison et ont appris à cuisiner avec des fines herbes fraîches, etc., observe Larry Aiken.

Des radis du jardin.

Des radis du jardinet

Radio-Canada / Anne-Louise Despatie

L’horticulteur affirme que le temps est venu de planter à l'extérieur des semences de carottes, laitues et radis notamment. Le temps chaud permettra bientôt de faire pousser des patates également.

Il ne faut pas se laisser guider juste par le soleil. Il faut toucher la terre. Si elle est chaude, on peut commencer à semer, dit-il.

Il conseille aussi de surveiller les risques de gel et de protéger les semences dans une serre avec une source de chaleur. Il ne faut pas trop être pressé de planter les fleurs annuelles selon Larry Aiken.

C’est très risqué de les planter avant le 10 ou 15 juin, affirme l'horticulteur. Faites vos pots et vous pouvez rentrer vos pots. De planter en pleine terre, soyez équipé pour les couvrir s’il annonce un gel.

Cliquez sur l’audiofil pour d’autres conseils.