•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 11 mai 2021

Dernier droit pour l'année scolaire en cours, comment vont les élèves?

Dernière étape de l'année scolaire « on voit beaucoup de fatigue, d’épuisement »

Publié le 11 mai 2021
Les pieds d'élèves dans une classe.
Les activités associées au parascolaire aident souvent les jeunes à rester motivé dans leurs cours (archives).PHOTO : Radio-Canada / Josée Ducharme

Les élèves et étudiants achèveront bientôt les dernières semaines d'une année scolaire éprouvante en raison de la pandémie. Une année marquée en partie par l'école à la maison dans plusieurs régions du Québec, dont l'Abitibi-Témiscamingue.

Le directeur général du Centre de service scolaire Harricana et président d’Action Réussite, Yannick Roy, affirme qu’il n’a pas constaté de hausse du décrochage scolaire.

On ne peut pas tracer de lien direct entre la pandémie et un ajout important au décrochage ou à des avis de départ. Les statistiques qu’on a pour le Centre de services scolaire Harricana sont quand même assez stables comparativement aux autres années, soutient-il.

Pour écouter l'entrevue, cliquez sur l'audiofil.

Il rapporte toutefois que la pandémie a surtout eu un impact sur les relations sociales des jeunes.

Ça a été une année excessivement difficile pour tout ce qui est parascolaire, que ce soit du sport, les arts ou peu importe. L’impact le plus important sur nos jeunes, je pense que ça a été tout ce volet social autour de l’école, toute la notion du parascolaire. On voit beaucoup de fatigue, d’épuisement, d’anxiété au niveau des élèves, affirme le président d’Action Réussite.