•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du vendredi 7 mai 2021

La hausse du prix du bois affecte aussi les producteurs privés

La hausse du prix du bois affecte aussi les producteurs privés

Publié le 7 mai 2021
Des billots de bois empilés en Colombie-Britannique
Le prix du bois plus élevé est remarqué depuis plusieurs mois au Québec.PHOTO : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

La hausse des prix du bois affecte aussi les producteurs privés en Abitibi-Témiscamingue et certains d'entre eux n'ont pas pu en profiter l'an passé. Une situation sur laquelle travaille le Syndicat des producteurs de bois de l'Abitibi-Témiscamingue.

Les prix du marché étaient déjà bas. Avec la COVID qui est arrivée et les ralentissements de production, on ne s’attendait pas nécessairement à ce que les prix augmentent de cette façon durant l’année. L’année passée les producteurs sont restés un peu sur leur appétit, mais là on tente de rectifier le tir cette année en négociant de nouveaux contrats pour refléter un peu plus le marché du bois, rapporte Stéphane Paul, directeur général du Syndicat des producteurs de bois de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le syndicat représente près de 6200 propriétaires forestiers dans la région.

Les producteurs privés récoltent environ 500 000 mètres cubes par an sur le territoire. Ça peut représenter environ 30 millions de dollars en valeur de bois récolté et livré aux usines de la région, estime-t-il.

Stéphane Paul indique également que plusieurs producteurs de bois privés ont acheté des moulins portatifs pour leur propre consommation ou le vendre sur le marché.

Cliquez sur l’audiofil pour l’écouter.