•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 4 mai 2021

Quelle est la place du cuivre en Abitibi-Témiscamingue?

Quelle est la place du cuivre en Abitibi-Témiscamingue?

Publié le 4 mai 2021
Une grande anode de cuivre portant la mention Rouyn-Noranda capitale nationale du cuivre est installée près du centre-ville.
Rouyn-Noranda est la capitale nationale du cuivre.PHOTO : Radio-Canada

Le prix du cuivre atteint des valeurs records actuellement. Qu'en est-il de l'exploitation et du traitement de ce métal en Abitibi-Témiscamingue?

33% de la consommation mondiale est du cuivre recyclé et au Canada, c’est la Fonderie de Rouyn-Noranda qui produit la majeure partie de ce cuivre-là. On est encore la capitale nationale du cuivre, mais pour le recyclage, pas la production, répond Valérie Fillion, directrice générale de l’Association de l'exploration minière du Québec.

Cliquez sur l’audiofil pour écouter l’entrevue.

Valérie Fillion ajoute qu’en ce moment, l’Abitibi-Témiscamingue n’a pas de mines dédiées à l’exploitation du cuivre.

Il est en sort, mais le cuivre est mélangé avec les autres métaux dans les gisements qu’on a en Abitibi. C’est ce qu’on appelle des gisements polymétalliques. Ce sera souvent un mélange d’or, argent, cuivre et zinc, précise-t-elle.

Des entreprises évaluent toutefois le potentiel, notamment dans le Nord-du-Québec.