•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Internet haute vitesse pour tous, vraiment?

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 23 mars 2021

Internet haute vitesse pour tous, vraiment?

Internet haute vitesse : « Je suis convaincu que cette fois-ci c’est la bonne »

Un gros plan sur un routeur sans fil sur un fond noir.
Internet à haute vitesse: une nécessité en régionPHOTO : iStock
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 23 mars 2021

L'Union des municipalités du Québec se réjouit des investissements annoncés dans le développement d'Internet haute vitesse pour les régions du Québec.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, ont annoncé lundi un nouveau programme fédéral-provincial de 826 millions de dollars.

Ces investissements devraient permettre de brancher à Internet haute vitesse 150 000 foyers dans la province d’ici septembre 2022. En Abitibi-Témiscamingue, ce sont plus de 13 400 foyers qui pourraient en bénéficier. Cela représente un investissement de plus de 120 millions de dollars.

« Je suis convaincu que cette fois-ci c’est la bonne. »

—  Daniel Côté

Le premier vice-président de l’Union des municipalités du Québec, Daniel Côté, affirme que la nomination d’un adjoint parlementaire responsable du déploiement d’Internet haute vitesse [Gilles Bélanger en décembre 2020] était un signal intéressant pour lui dans l’objectif de faire avancer le dossier.

Le deuxième signal est super important aussi, c’est que dans le communiqué de presse d’hier des gouvernements du Québec et du Canada, il y avait les six compagnies, les six plus gros fournisseurs d’Internet haute vitesse au Québec ont co-signé le communiqué d’hier. Ils s’engageaient en quelque part à travailler ensemble et non pas en compétition dans le déploiement de haute vitesse en région, dit-il.

Pour écouter l'entrevue avec Daniel Côté, cliquez sur l'audiofil.

Par voie de communiqué, Sébastien Lemire affirme se réjouir de l'annonce du déploiement d'Internet haute vitesse dans la région.Il souhaite que le projet se réalise comme annoncé.

Le député d'Abitibi-Témiscamingue se préoccupe également de l'accès aux infrastructures comme les poteaux. Sébastien Lemire espère aussi que les prix seront avantageux pour les citoyens concernés.

On va dans la bonne direction, indique Arnaud Warolin sur nos ondes.

Celui qui a été préfet durant deux mandats à la MRC de Témiscamingue et membre du comité spécial sur les nouvelles technologies à la Fédération québécoise des municipalités pense qu'avec les différentes étapes, les différents programmes, on se rapproche d'une couverture qui ne sera pas évidemment totale, mais qui va couvrir peut-être 75 ou 90 % de la population donc c'est une très bonne nouvelle.

Arnaud Warolin croit que ce sera un travail en continu pour maintenir l'offre, augmenter la vitesse de téléchargement et assurer la couverture dans les milieux moins desservis.