•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 25 février 2021

L'immigration en Abitibi-Témiscamingue :  des histoires et des humains

Les histoires derrière l'immigration en Abitibi-Témiscamingue

Publié le 25 février 2021
Des piétons marchent sur le trottoir devant le Centre Élisabeth-Bruyère.
La région a affiché un solde migratoire négatif en 2020 avec la perte 320 personnes au profit d'autres régions selon les plus récentes données de l'Institut de la statistique du Québec.PHOTO : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Comment attirer les personnes immigrantes à choisir l'Abitibi-Témiscamingue pour s'établir et quels facteurs sont susceptibles de les convaincre de rester à long terme? La professeure en travail social de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Carol Castro et le cinéaste Dominic Leclerc se sont penchés sur ces questions chacun à leur façon.

Pour sa thèse de doctorat, Carol Castro s’est intéressée aux familles immigrantes qui se sont installées dans la région et sur les aspects qui ont facilité leur intégration.

En collaboration avec La Mosaïque interculturelle, Dominic Leclerc s’est penché sur le parcours de neuf Témiscabitibiens d’origine immigrante pour créer le court métrage Des chemins à faire.

Avec l’animateur David Chabot, ils discutent de leurs observations.

Pour écouter leur échange, cliquez sur l’audiofil.