•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un engouement pour les finances personnelles et le courtage

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 5 janvier 2021

Un engouement pour les finances personnelles et le courtage

Un engouement pour les finances personnelles et le courtage

Un portefeuille duquel on voit dépasser un billet de banque canadien.
Un portefeuille contenant de l'argent canadien.PHOTO : iStock
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 5 janvier 2021

Vous souhaitez prendre en main la gestion de vos finances personnelles? Informez-vous d'abord, conseille le gestionnaire de portefeuille Vincent Fournier.

La gestion du portefeuille comporte des risques et plusieurs informations sur une recette miracle circulent sur le web. Faites attention où vous faites vos recherches, soutient-il.

Pour écouter ses conseils, cliquez sur l’audiofil.

La meilleure source d’information, c’est le site de l’AMF [Autorité des marchés financiers], précise Vincent Fournier.

Trois pièges à surveiller

La source d’information, l’investisseur lui-même, donc vous-même et le troisième piège est d’avoir une approche plus de jouer au casino, de faire des investissements, affirme le détenteur d’une maîtrise en économie.

Le gestionnaire de portefeuille indique que l’évaluation des risques que vous êtes prêt à prendre doit aussi figurer sur votre liste de choses à faire, tout comme vous informer sur les classes d’actifs.

Il y a les liquidités, c’est facile à comprendre, ce sont les dollars, les revenus fixes et les types les plus risqués disons les actions. Il faut apprendre à connaître ces trois grands types de classes d’actifs là. Aussi, il faut comprendre les différents types de comptes qui sont à notre disposition et pourquoi. Il y a le CELI, le REER, le Régime enregistré d’épargne-études [...] il faut apprendre ces outils-là avant d’apprendre à jongler avec nos placements, souligne Vincent Fournier.