•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 28 décembre 2020

Un homme a dû se faire amputer une jambe à la suite d'un 5ième cancer

Amputé à la suite d'un 5e cancer, Simon Turcotte se concentre sur ses projets musicaux

Publié le 28 décembre 2020
L'homme se tient debout à l'aide de ses béquilles. Sa conjointe tient son chat dans ses bras.
Simon Turcotte et sa conjointe.PHOTO : Gracieuseté

L'humour et la musique ont permis au Rouynorandien Simon Turcotte de passer à travers la dernière année, particulièrement difficile.

Au mois de septembre, le survivant de 4 cancers a reçu un diagnostic d'un cinquième cancer en 5 ans.

L’homme de 31 ans a subi une amputation de la jambe droite le 16 octobre dernier.

J’ai eu tellement de chirurgies auparavant que les risques que l’opération ne se passe pas bien s’ils faisaient seulement une chirurgie locale étaient trop grands, dit-il. Avec mon cancérologue on a décidé d’y aller pour l’amputation directement pour avoir peut-être une chance d’en finir avec le cancer. Les chances sont plus élevées comme ça.

Après une opération difficile et en isolement en raison de la pandémie, il parle d’un mauvais cauchemar qui semble dissiper.

Simon Turcotte a plusieurs projets avec ses groupes de musique. Je n'ai pas arrêté vraiment malgré toutes les choses qui sont arrivées dernièrement, résume-t-il.

Il parle aussi avec humour de sa condition. Je pense que c’est la meilleure façon. Je pense que dans une situation aussi difficile, aussi sévère que ça, c’est de se trouver des objectifs autres que la maladie et tout, c’est la seule façon de passer à travers. Je le pense, affirme Simon Turcotte.

Des séances de réadaptation seront bientôt au programme pour lui permettre notamment d’apprendre à marcher avec une prothèse.