•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 10 novembre 2020

L'opposition officielle se préoccupe de l'Industrie Forestière

L'opposition officielle se préoccupe de l'industrie forestière

Publié le 10 novembre 2020
Un lac entouré de conifères.
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, a dévoilé vendredi des mesures pour le secteur forestier.PHOTO : Radio-Canada / Emily Blais

L'opposition officielle en matière de forêts, de faune et de parcs se dit déçue de la présentation de la révision ciblée du régime forestier par le gouvernement du Québec vendredi.

Il y avait des attentes quand même assez élevées puisque le premier ministre avait parlé d’une refonte et d’une reconstruction alors nous on s’attendait à avoir des gestes majeurs. On a eu une annonce de comités et d’éventuellement peut-être 2023 ou quelque chose qui va aboutir, oui la déception est marquée, affirme Francine Charbonneau, députée des Mille-Îles et porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts, de faune et de parcs.

Francine Charbonneau aurait aimé y trouver des intentions sur la main-d’oeuvre, l'innovation et les travaux sylvicoles notamment.

On parle d’économie, mais on parle aussi d’écologie. Le plastique non renouvelable, on est capable de faire quelque chose avec ça. Les masques ont été un des premiers signes. On a levé des drapeaux pour dire qu’on peut faire des masques avec un résiduel de notre industrie. Les changements qui vont faire en sorte que les fonctionnaires vont aller sur le terrain plutôt que de prendre des décisions à l’intérieur d’un bureau, donne la députée en exemple.

Pour écouter l'entrevue, cliquez sur l'audiofil.