•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La direction de la mine Westwood fait le point sur le sauvetage minier

Un panneau lumineux indique «Mine Westwood Faites de la Santé et de la Sécurité votre priorité!».
L'entrée des installations de la mine WestwoodPHOTO : Radio-Canada / Émilie Parent Bouchard
Publié le 2 novembre 2020

Les activités sont toujours arrêtées à la mine Westwood après une opération de sauvetage qui aura duré une trentaine d'heures cette fin de semaine.

Tout a commencé vendredi après-midi alors qu’un séisme de magnitude 3,7 a été ressenti par les travailleurs sous terre et à la surface.

C’est beaucoup de crainte au niveau des travailleurs qui sont sous terre à ce moment-là d’avoir cette énergie qui est relâchée. Même à la surface, les gens s’affairent rapidement pour prendre contact avec les travailleurs parce qu’il y a des gens qui peuvent vivre des émotions très intenses.Le contexte est de prendre contact avec eux, les sortir de sous terre et après ça donner le support nécessaire aux travailleurs pour discuter ce qu’ils ont vécu pour sortir les émotions, raconte le directeur général de la mine Sylvain Collard.

Un homme pose dans un bureau devant une affiche Iamgold mine Westwood.

Sylvain Collard, directeur général de la mine Westwood

Radio-Canada / Émilie Parent Bouchard

Sur les 109 travailleurs présents sous terre au moment du séisme, un seul s’est retrouvé coincé au secteur 132-4.

Une équipe de sauvetage a commencé les recherches dès 16 heures vendredi.

Il y avait eu des échanges verbaux, on avait entendu sa voix en début de mission, ajoute-t-il. Mais par la suite, le travailleur était dans un secteur de mine où il ne pouvait pas entendre notre voix par la suite. On garde toujours espoir et on fait tout ce qui est notre possible pour rejoindre le travailleur le plus rapidement possible parce que toutes les heures sont importantes.

« Le travailleur avait de la lumière. Sa lampe de mineur a été fonctionnelle tout au long de l’opération. »

— Une citation de  Sylvain Collard, directeur général mine Westwood

Il aura finalement fallu 30 heures à l’équipe de sauvetage minier de la mine Westwood pour réussir à rejoindre le travailleur par un conduit de ventilation.

On a descendu au niveau où était le travailleur et il était là dans un état stable. Par la suite, on l’a sorti immédiatement de la mine souterraine et on l’a guidé immédiatement dans un centre hospitalier pour faire des validations. Il est dans un état stable et ça va bien, conclut M. Collard.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser