•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La municipalité de la semaine :  Laforce

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 1 octobre 2020

La municipalité de la semaine :  Laforce

La municipalité de la semaine :  Laforce

Le village de Laforce, au Témiscamingue
Le village de Laforce, au TémiscaminguePHOTO : Radio-Canada / Tanya Neveu
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 1 octobre 2020

Plusieurs projets se développent à Laforce. La petite municipalité d'un peu moins de 150 habitants dans l'est du Témiscamingue accueille aussi chasseurs, pêcheurs et adeptes de canot et de voile.

Laforce a été fondée en 1938 et a été reconnue comme municipalité en janvier 1979. Le territoire de Laforce est comme encerclé de montage et il y a une dépression à l’intérieur qui forme le lac Simard est bordé de terres argileuses qui sont propices à l’agriculture, souligne Jolyane Bérubé, agente de développement à Laforce.

Le lac est entouré d'arbres. Quelques maisons ont été construites à bonne distance.

Le lac Simard est situé au centre de la municipalité de Laforce.

Gracieuseté

L’équipe de l’émission Des matins en or visitera chaque semaine une municipalité de l’Abitibi-Témiscamingue. Pour connaître les attraits de Laforce, cliquez sur l’audiofil.

De nouveaux terrains ont été ajoutés l’an dernier au camping de Laforce et un autre projet d’agrandissement est prévu l’an prochain. Plusieurs vacanciers profitent de la quiétude de l’endroit, remarque-t-elle. Des jeux d’eau y seront aménagé et peut-être même un mini-golf.

Un soleil, un plan d'eau et un arbre représentent le camping de Laforce sur un panneau.

De nouvelles places ont été ajoutées dernièrement au camping de Laforce et d'autres projets sont en cours pour l'an prochain.

Gracieuseté

Quand tu y habites, tu es en télétravail et quinze minutes après tu es en train de pêcher un doré ou de tuer une perdrix, tu es vraiment immergé dans la nature, fait-elle remarquer.

Des projets de productions animales, d’agriculture et une nouvelle entreprise de vente et de réparation de véhicules récréatifs se développent sur le territoire. Un projet pour de la production de cannabis est aussi sur la table.