•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Discours du Trône :  quoi pour le transport aérien régional?

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 24 septembre 2020

Discours du Trône :  quoi pour le transport aérien régional?

Discours du Trône : quel plan pour le transport aérien régional?

La ministre Mélanie Jolie parle au micro.
La ministre Mélanie Jolie souhaite une meilleure desserte aérienne dans les régions avec des coûts abordables.PHOTO : Radio-Canada
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 24 septembre 2020

La ministre responsable du dossier du transport aérien régional, Mélanie Joly, souhaite que le gouvernement du Canada en fasse davantage pour développer la desserte aérienne. Elle souhaite améliorer un plan à présenter au cours des prochaines semaines.

Il faut agir parce que, sinon, on va isoler peu à peu nos régions, isoler peu à peu nos connexions vers l’Abitibi-Témiscamingue, et ce n’est pas ce qu’on veut faire. C’est pour ça que, justement, c’était dans le discours du Trône. C’est quand même une première, soutient Mélanie Joly.

Justin Trudeau, qui porte un couvre-visage, écoute le discours du Trône lu par Julie Payette.

La gouverneure générale Julie Payette lit le discours du Trône du gouvernement de Justin Trudeau, au Sénat, le 23 septembre 2020, à Ottawa.

Reuters / PATRICK DOYLE

Et pour resserrer les liens entre nos communautés, le gouvernement travaillera avec des partenaires pour assurer les liaisons régionales des compagnies aériennes. Il est essentiel que les Canadiens vivant en région aient accès à un service aérien régional fiable et abordable. C’est une question d’équité, d’emplois et de développement économique, a dit la gouverneure générale, Julie Payette, mercredi lors du discours du Trône.

À Rouyn-Noranda, les services d’Air Canada reprennent graduellement, mais il n’y a pas de vol planifié à l’aéroport de Val-d’Or. De son côté Air Creebec offre un vol régulier entre Val-d'Or et Montréal.

On sait qu’il y a eu des coupures à travers le Québec, à travers le pays par nos grandes compagnies aériennes qui ont fait en sorte de fragiliser l’accès aérien à nos régions, et ça, c’est inacceptable. On ne peut pas penser qu’on peut faire du développement économique régional si on n’a pas des lignes aériennes qui assurent l’accès à nos régions, a souligné la ministre Joly en entrevue.