•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Air Canada et les aéroports de la région

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du jeudi 10 septembre 2020

Air Canada et les aéroports de la région

Retour des vols d'Air Canada entre Rouyn-Noranda et Montréal

Une femme marche dans l'allée centrale d'un avion d'Air Canada. Elle porte un masque, un sarrau blanc et des gants.
Les voyageurs sont moins nombreux selon la directrice de l'aéroport régional de Rouyn-Noranda puisque plusieurs travaillent de la maison.PHOTO : La Presse canadienne / Jonathan Hayward
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 10 septembre 2020

Le transport aérien dans les régions, dont l'Abitibi-Témiscamingue, est encore un enjeu important. Devant l'absence ou la réduction des vols dans les aéroports et l'arrivée du télétravail qui remplace les déplacements, les voyageurs sont peu nombreux à réserver un siège sur les vols disponibles.

Les services d’Air Canada ont repris le 8 septembre à l’aéroport régional de Rouyn-Noranda et ce jeudi marquait le premier vol en direction de Montréal.

La liaison est prévue 4 fois par semaine. La situation demeure toutefois fragile puisque plusieurs personnes travaillent à partir de la maison. Il faut se mettre dans le contexte actuel au niveau des voyageurs. On comprend que les ministères sont encore à télétravail. Les chargés de cours à l’UQAT et à l’Université également sont en visioconférence, donc ce sont des clientèles potentielles qui ne voyagent pas nécessairement encore, détaille la directrice de l'aéroport régional de Rouyn-Noranda, Marie-Reine Robert.

Le vol entre Rouyn-Noranda et Québec est aussi maintenu, mais varie en fonction des besoins.

À Val-d’Or, il n'y a toujours pas de vols d’Air Canada au calendrier. La directrice de l’aéroport Louise Beaulieu a parlé sur nos ondes des vols offerts par Air Creebec. C’est assez discret comme fréquence au niveau de l’achalandage des gens. [Air Creebec] ont débuté depuis 2 semaines à 3 fois semaines. C’est sûr qu’ils partent de Montréal vers Val-d’Or et le retour c’est le soir, Val-d’Or-Montréal. De ce que j’ai vu, c’est sûr que la fréquence est encore à développer, indique-t-elle.

La façade de l'aéroport régional de Val-d'Or.

L'aéroport régional de Val-d'Or

Radio-Canada / Mélanie Picard

Les fréquences sont-elles suffisantes? C’est sûr qu’on en voudrait plus, mais en même temps, est-ce que le marché est là? Est-ce que les gens sont prêts? Étant donné que nous sommes encore dans cette pandémie-là, répond-elle.

La direction de l’aéroport de Val-d’Or étudie la possibilité de réduire des heures d’opérations pour réduire les dépenses. Présentement avec Sunwing qui a cessé aussi pour cet hiver et reporte à l’an prochain et Air Canada, c’est sûr qu’on restructure nos méthodes, explique Louise Beaulieu.

Selon Marie-Reine Robert, l’aéroport régional de Rouyn-Noranda a enregistré quelque 100 000 dollars de perte de revenus par mois depuis le début de la pandémie. La construction de la nouvelle aérogare et les travaux de réfection de la piste sont maintenus.

Des travaux de construction ont lieu sur le site de l'ancienne aérogare de Rouyn-Noranda.

Les travaux de fondation sont en cours à la future aérogare de Rouyn-Noranda.

Facebook/Ville de Rouyn-Noranda

Les vols qui transportent les travailleurs miniers vers le nord ont grandement aidé les deux aéroports de la région depuis le début de la pandémie.