•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 11 mai 2020

Retour en classe :  prêts pas prêts, on y va!

Retour en classe : prêts pas prêts, on y va!

Publié le 11 mai 2020
Une cour d'école avec du marquage fait à la peinture.
La cour de cette école primaire a été marquée pour faciliter la distanciation sociale des élèves. PHOTO : courtoisie

Plusieurs enfants retournent en classe aujourd'hui. Au cours de la dernière semaine, les équipes-écoles ont dû effectuer une gymnastique importante afin de préparer un retour en classe qui respectera les mesures d'hygiène et de distanciation physique. La secrétaire générale à la Commission scolaire Harricana, Johanne Godbout, explique comment se déroulera la rentrée.

En ce lundi 11 mai, la Commission scolaire Harricana accueille 56 % de ses élèves. L’organisation avait prévu que 60 % de ses élèves retourneraient en classe.

Les groupes de 11 à 15 élèves, dépendamment de la grandeur des classes, devront suivre des mesures strictes.

Ils rentrent, ils font la routine d’aller se laver les mains, ils gardent leur manteau sur eux, ce sont tous des éléments qui ont été pensés pour ne pas qu’ils aillent dans des lieux communs pour accrocher des vêtements, toucher des choses, explique Johanne Godbout. Dans la cours d'école, des aires ont été délimitées pour chaque groupe et ainsi permettre aux élèves d'aller à la récréation tout en respectant la distanciation physique.

Plusieurs élèves retrouveront leur enseignant, mais pas tous. La plupart, mais il y a certains groupes pour lesquels on n’a pas réussi, reconnaît Johanne Godbout. La commission scolaire a dû faire appel à environ une dizaine d’enseignants du secondaire.

Les équipes sont-elles prêtes?

Johanne Godbout assure que la Commission scolaire Harricana est prête à accueillir les élèves après que des messages suggérant le contraire aient circulé sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours.

Je pense que les gens sont anxieux, c’est inquiétant, on vient de passer un temps en confinement, croit Johanne Godbout. Elle ajoute que les écoles de la Commission scolaire ont reçu les équipements de protection nécessaires et que les mesures ont été implantées pour l’arrivée des élèves.

Pour les élèves qui resteront à la maison, des enseignants ont été attitrés pour les contacter et les accompagner.

Il va y avoir des suivis plus serrés pour s’assurer de la poursuite des apprentissages et de la consolidation de nos apprentissages, a précisé Johanne Godbout.