•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le Tandem présente une lecture publique de la pièce Un ennemi du peuple

Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du mardi 6 décembre 2022

Le Tandem présente une lecture publique de la pièce Un ennemi du peuple

Lecture publique de la pièce Un ennemi du peuple

Les six posent dans un studio professionnel.
Emmanuelle Jimenez, metteure en scène, Michel Desfossés, animateur de la discussion, Alexandre Castonguay, directeur artistique du Théâtre du Tandem, Marie-Eve Brisson, directrice générale du Théâtre du Tandem, Dominic Leclerc, réalisateur, et Roxanne St-Arneault, directrice de production et agente de communications au Théâtre du Tandem.PHOTO : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin
Des matins en or ICI Première.
Des matins en orPublié le 6 décembre 2022

Le Théâtre du Tandem présentera dimanche une lecture publique de la pièce Un ennemi du peuple, de l'auteur norvégien Henrik Ibsen, au Théâtre du cuivre de Rouyn-Noranda.

La présentation s’inscrit dans la démarche de création du comédien et dramaturge Alexandre Castonguay et du réalisateur Dominic Leclerc, amorcée il y a quelques années.

En 2019, lorsque la santé publique a sorti son rapport, il y a un journaliste montréalais qui m’a appelé et qui m’a dit : “il paraît que vous êtes une référence dans le quartier [Notre-Dame], accepteriez-vous de m’accorder une entrevue?” et j’ai dit oui. Aussitôt en raccrochant, j’ai dit “je ne connais rien là-dedans, les normes environnementales”. J’ai repensé à un texte que j’avais lu à l’école de théâtre et je me suis dit que j’allais lui répondre en passant par le texte, raconte Alexandre Castonguay.

La relecture de ce texte a allumé quelque chose dans l’esprit du comédien, qui a contacté son complice de plusieurs années, le cinéaste Dominic Leclerc.

Ensemble, on a réalisé qu’il y avait une répétition, il y avait quelque chose qui s’imposait, qui ressemblait aux deux projets précédents qu’Alexandre et moi on a faits, c’est-à-dire Alex marche à l’amour et Les chiens-loups, qui consiste à placer une oeuvre littéraire entre Alexandre et une question éthique, morale, et une population, indique le réalisateur.

La lecture publique fait partie de la démarche créative des deux artistes, qui culminera vers l’écriture d’une pièce de théâtre pour l’un et la création d’un film pour l’autre. On marche côte à côte, en parallèle, des fois on se croise, des fois on se rentre dedans, mais on réfléchit avec l'œuvre d’Henrik Ibsen, avec le quartier, avec la fonderie, souligne Dominic Leclerc.

C’est un texte qui a été écrit en 1883, on est au début de l’ère industrielle. Ibsen, déjà, mettait en scène dans ce texte-là une situation où il y a une problématique, une dualité entre la santé publique et l’économie d’un village. Tout ça pour ouvrir le capot sur comment fonctionne une vie démocratique, capitaliste, etc., dans laquelle on est toujours, où intérêt individuel et intérêt collectif, des fois, ne coïncident pas, explique Alexandre Castonguay.

La lecture publique, mise en scène par Emmanuelle Jimenez avec une distribution de 10 comédiens de Rouyn-Noranda, précédera une discussion animée par Michel Desfossés.

Après la lecture, on va commencer l’activité de dialogue, d’expression, et c’est Michel Desfossés qui va le faire. On a trouvé un stratagème ludique. Et nos questions sont un peu champ gauche, c’est-à-dire que les questions frontales, on se les est assez posées, alors on va poser des questions sur les personnages et sur les situations, mais peut-être pas celles auxquelles les gens vont s’attendre après avoir entendu le texte, ajoute le comédien et auteur.

Les comédiens de la lecture publique : Mylène Baril-Mantha, Pascal Binette, Félix-Antoine Cardinal, Gabrielle Demers, Luc Drolet, Arnel Martel, Mélanie Nadeau, Félixe Rivest-Leclerc, Marta Saenz de la Calzada, Isabelle Trottier

L’équipe de création de la lecture publique espère remplir le Théâtre du cuivre le dimanche 11 décembre, 13 h, un événement présenté gratuitement.

Elle souhaite réunir des acteurs des milieux culturel, social, politique, des affaires ou industriel, dans l’objectif d’ouvrir un dialogue constructif qui pourrait atténuer le clivage social qui règne depuis quelques mois dans la capitale du cuivre.