•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des matins en or ICI Première.
Des matins en or ICI Première.
Rattrapage du lundi 17 mai 2021

Le projet Odeimen pour intégrer l'art anicinabe dans les établissements de santé

Le projet Odeimen pour intégrer l'art anicinabe dans les établissements de santé

Publié le 17 mai 2021
Richard Kistabish dans une rue de Val-d'Or.
Richard KistabishPHOTO : Radio-Canada

Des artistes issus des Premières Nations verront leurs œuvres mises en valeur dans des établissements de soins de santé d'Amos, La Sarre, Malartic, Rouyn-Noranda, Senneterre, Témiscaming-Kipawa, Val-d'Or et Ville-Marie. Les artistes peuvent déposer leur candidature auprès de l'organisme culturel anicinabe Minwashin.

Le président de Minwashin, Richard Kistabish affirme que le lancement du projet a été retardé en raison du décès de Joyce Echaquan. Cette femme atikamekw est décédée le 28 septembre dans des circonstances troubles au Centre hospitalier régional de Lanaudière, après avoir subi des insultes dégradantes de la part d’employées. Une enquête publique est en cours.

Les personnes impliquées dans le projet ont attendu un moment plus opportun débuter l'appel de dossiers pour les artistes anicinabek.

On avait réalisé une conception de projets, comment faire pour ne pas bousculer les affaires et le faire comme il faut en utilisant la beauté. Parce que Minwashin veut dire beau alors, les arts c’est quelque chose d’exquis et de plus beau pour pouvoir s’introduire dans une institution et amener aussi les gens à se sentir peut-être un petit peu mieux acceptés dans ces milieux-là, rapporte-t-il.

Cliquez sur l’audiofil pour en connaître davantage sur le projet Odeimen.