•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Services juridiques pour les personnes francophones

Dans la mosaïque, ICI Première.
Rattrapage du mardi 4 octobre 2022

Services juridiques pour les personnes francophones

L'accès à la justice en français demeure un défi en Ontario, selon l’ACFO-Toronto

La balance est posée sur une table.
Une balance de la justicePHOTO : getty images/istockphoto / tomloel
Dans la mosaïque, ICI Première.
Dans la mosaïquePublié le 5 octobre 2022

L'Association des communautés francophones de l'Ontario de Toronto (L'ACFO-Toronto) déplore que la communauté francophone éprouve encore des difficultés pour avoir accès à des services en français équitables devant les tribunaux.

L' Association des communautés francophones de l'Ontario de Toronto rappelle qu'il est important d'avoir accès aux services judiciaires dans sa langue maternelle. En raison du manque d’interprètes et de juges et procureurs bilingues ou francophones dans le système judiciaire, il n’y a pas de garantie d’obtenir des services en français, selon l’organisme.

Serge Paul, le président de l’ Association des communautés francophones de l'Ontario de Toronto affirme qu’il faut faire comprendre aux juges et aux procureurs anglophones que les procédures à suivre au niveau des services en français sont régies par des lois qu’ils connaissent.

En réaction aux propos de Serge Paul, Me Vicky Ringuette, présidente de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario (AJEFO), note que son organisme constate depuis plusieurs années des lacunes au niveau du système judiciaire en Ontario.