•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Cibles en immigration francophone en Ontario

Dans la mosaïque, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 17 mars 2022

Cibles en immigration francophone en Ontario

L’Ontario rate sa cible en immigration francophone

Des personnes sont assises et tiennent dans leurs mains un drapeau canadien.
Moins des 2 % des nouveaux arrivants en Ontario sont francophones.PHOTO : Reuters / Mark Blinch
Dans la mosaïque, ICI Première.
Dans la mosaïquePublié le 17 mars 2022

Pour la première fois depuis 2016, l'immigration francophone en Ontario a été sous la barre des 2 % en 2021. C'est ce que révèlent les chiffres d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Avec seulement 1,97 % d'immigrants francophones l'année dernière, la province a raté une fois de plus la cible annuelle de 5 %, un objectif établi il y a 9 ans. Luisa Veronis, professeure agrégée au Département de géographie, environnement et géomatique et titulaire de la Chaire de recherche sur l'immigration et les communautés franco-ontariennes à l'Université d'Ottawa analyse les données.

Ce revers intervient alors que la province était sur la bonne voie avec 4,09 % de nouveaux arrivants francophones en 2020.

Luisa Veronis, croit que l’Ontario peut augmenter considérablement le nombre de nouveaux arrivants francophones en accélérant le processus de réunification familiale.

photo d'une dame souriante.

Luisa Veronis est professeure agrégée au Département de géographie, environnement et géomatique et titulaire de la Chaire de recherche sur l'immigration et les communautés franco-ontariennes à l'Université d'Ottawa

Luisa Veronis