•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L’héraldique au service de l’histoire et du patrimoine

Dans la mosaïque, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 janvier 2022

L’héraldique au service de l’histoire et du patrimoine

Une conférence en ligne pour en savoir plus sur l’héraldique au Canada

Représentation des armoiries de la Gouverneure générale Julie Payette et explications écrites des symboles utilisés.
Exemple d'armoiries : les armoiries de la gouverneure générale Julie Payette et l'explication des symboles utilisés.PHOTO : Autorité héraldique du Canada, Bureau du secrétaire du gouverneur général, 2017
Dans la mosaïque, ICI Première.
Dans la mosaïquePublié le 26 janvier 2022

La Société d'histoire de Toronto propose le jeudi 27 janvier à 19 h, une conférence en ligne intitulée Armoiries, emblèmes, blasons...l'héraldique au service de l'histoire et du patrimoine familial, un titre un peu mystérieux parce que l'héraldique est un domaine peu connu. Pourtant, cela concerne des signes que nous croisons quotidiennement, au détour des pages d'un livre ou au détour d'une rue.

Partout dans le monde, les familles et les communautés se définissent par leurs emblèmes et il existe une autorité héraldique au Canada.

À la tête de cette autorité héraldique, Monsieur Samy Khalid, le Héraut d’armes et directeur de l’Autorité héraldique du Canada, qui donnera cette conférence sur l’héraldique pour la Société d’histoire de Toronto.

Ce service gouvernemental est chargé de créer les armoiries, les drapeaux et les insignes auxquels une communauté peut faire appel pour la création de cet élément visuel de son identité. Après un travail collégial de recherche d’éléments symboliques signifiants pour représenter le demandeur, c’est le directeur de l’Autorité héraldique qui entérinera la décision finale.

On peut avoir l’impression que les armoiries sont des choses du passé, mais il y en a de très actuelles : par exemple, les armoiries de l’ Assemblée de la francophonie de l'Ontario datent de 2018. Ces armoiries sont composées de différents symboles de la communauté franco-ontarienne, entre autres un navire, deux castors, le vert et le blanc, des masques de théâtre et la devise Nous sommes, nous serons.

Samy Khalid fait une analogie entre les armoiries, représentations visuelles d’une communauté, et les tatouages.

« On voit que dans la société de plus en plus de gens se font tatouer [...] C’est une façon d’exprimer son identité. Donc un tatouage se construit de la même façon qu’une armoiries avec toutes sortes de symboles, avec un jeu de couleurs qui servent à transmettre de l'information au sujet d'une personne. »

— Une citation de  Samy Khalid, Héraut d’armes et directeur de l’Autorité héraldique du Canada