•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le documentaire « Tant que j'ai du respir dans le corps » (partie 1)

Dans la mosaïque, ICI Première
Rattrapage du lundi 24 janvier 2022

Le documentaire « Tant que j'ai du respir dans le corps » (partie 1)

Un film qui donne la parole aux itinérants qui doivent survivre à l’hiver

Un itinérant, de dos, marche dans la neige.
Une image du documentaire « Tant que j'ai du respir dans le corps » de Steve Patry.PHOTO : FILMS DU 3 MARS
Dans la mosaïque, ICI Première
Dans la mosaïquePublié le 25 janvier 2022

Le documentaire Tant que j'ai du respir dans le corps est plus que jamais d'actualité pendant cette période de grand froid. Pour le réaliser, le cinéaste Steve Patry a suivi des équipes d'intervention de travailleurs sociaux, de médecins et de policiers de l'organisme Itinérance à Montréal.

Filmé dans les salles de consultation, dans les abris de fortune des itinérants, dans les refuges ou les appartements temporaires, le documentaire capte les paroles et les échanges des sans-abri qui trouvent un moment de répit auprès de ceux qui, patiemment, les écoutent, tentent de réparer les corps abîmés et proposent des solutions au plus urgent : survivre au froid. Parce que, pour les itinérants, le froid peut être synonyme de mort.

« En hiver, il y a quelque chose de plus dramatique, la mort plane un peu au-dessus de nos têtes, il y a quelque chose de plus intense [...] Avec le froid vient l’essoufflement, la lassitude, le découragement. À un certain moment pendant le tournage, tout le monde parlait de mort, il y a eu ce gros nuage-là qui planait au-dessus de nos têtes. »

— Une citation de  Steve Patry, réalisateur du documentaire Tant que j’ai du respir dans le corps


Malgré les difficultés de leur vie, les personnages font preuve de beaucoup d’humour et d’autodérision parce que ça fait partie de la vie et que c’est important pour moi de garder ces moments-là, on n’est pas toujours dans la souffrance et les rires et les larmes se côtoient assez souvent, relate le réalisateur.

L’entrevue avec Steve Patry a été présentée en deux parties

Le documentaire Tant que j'ai du respir dans le corps, de Steve Patry est disponible maintenant en DVD et en vidéo sur demande sur le site du distributeur Les films du 3 mars. (Nouvelle fenêtre)