•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le Mont-Fortin glisse vers des jours meilleurs

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du lundi 10 janvier 2022

Le Mont-Fortin glisse vers des jours meilleurs

Le Mont-Fortin glisse vers des jours meilleurs

Des skieurs dévalent une pente.
Les petits et les grands n'ont pas eu besoin de se faire prier pour prendre d'assaut les pistes. PHOTO : Radio-Canada / Flavie Villeneuve
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 10 janvier 2022

Le centre de ski du Mont-Fortin dans l'arrondissement de Jonquière connaît un achalandage important depuis le début de la saison. La situation enchante les membres du comité Aimons le Mont-Fortin, créé en 2019.

À l’époque, des élus songeaient carrément à fermer l’endroit, notamment en raison du faible nombre d’utilisateurs.

Julie Durand, qui est membre du comité de sauvegarde, constate que le discours a beaucoup changé depuis que la mobilisation s’est organisée.

En 2018 et 2019, il y avait un discours dans lequel la station de ski était mourante, qu’il fallait la fermer ou la fusionner. Les réflexions étaient très négatives. En 2022, on est passé à un discours très positif, où c’est rendu une priorité de l’arrondissement de Jonquière de développer le Mont-Fortin. C’est une belle réussite pour nous, a-t-elle expliqué en entrevue à l’émission C’est jamais pareil.

Un bâtiment brun sur lequel est écrit Centre de ski Mont-Fortin.

Le centre de ski Mont-Fortin, dans l'arrondissement de Jonquière.

Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Si la tendance se poursuit, l’année en cours pourrait être sans précédent en termes d’achalandage pour les installations jonquiéroises, selon Julie Durand. Elle croit que l’avenir est prometteur pour la station de ski.

Le plus gros des changements, c’est vraiment l’écoute et l’ouverture qui n’étaient pas nécessairement présentes avant que le mouvement s’installe, indique-t-elle.

Le comité est convaincu que les atouts de cette montagne en plein cœur de la ville en font un incontournable, bien que des investissements soient nécessaires, notamment pour améliorer le chalet d’accueil vieillissant. L’idée d’exploiter l’endroit sur quatre saisons est aussi dans l’air.