•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Sophie Châteauneuf

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 26 novembre 2021

Entrevue avec Sophie Châteauneuf

Six danseuses de l’école des Farandoles en compétition mondiale à Orlando

Six filles et une enseignante devant l'affiche de la compétition.
La délégation des Farandoles participe pour la première fois à la compétition internationale. PHOTO : Avec la gracieuseté de Sophie Châteauneuf
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 26 novembre 2021

Des élèves de l'École de danse Les Farandoles se mesurent à des danseurs provenant des quatre coins de la planète dans le cadre d'une compétition à Orlando.

C’est la toute première fois que la troupe se qualifie pour le prestigieux événement All Dance International. Elle est la seule à représenter le Canada sur place.

Au total, 6 adolescentes de 11 à 17 ans font partie de la délégation. D’ici dimanche, elles présenteront tour à tour des performances en solo, en duo et en trio.

« Ça fait plusieurs semaines et plusieurs mois qu’on travaille les numéros, qu’on peaufine les costumes et les chorégraphies. »

— Une citation de  Sophie Châteauneuf, enseignante

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, l’enseignante Sophie Châteauneuf a indiqué que l’aventure était unique pour ces jeunes élèves.

On essaie vraiment d’en profiter. On veut vraiment que les filles aient une belle expérience et qu’elles aient du plaisir, même si elles ne se qualifient pas nécessairement pour des prix ou de gros trophées. Ce n’est pas grave, c’est une expérience intéressante et enrichissante, mentionne-t-elle.

La troupe aurait pu décider de faire ses performances à distance, par vidéoconférence. L’équipe des Farandoles a toutefois convenu qu’un voyage en Floride serait un meilleur choix. On aurait pu choisir cette option, mais on s’est dit que nos élèves auraient une belle expérience en venant sur place à Orlando pour en profiter, indique Sophie Châteauneuf.

La délégation se spécialise dans la danse contemporaine. Les participantes saguenéennes ont la chance de voir à l’œuvre plusieurs autres danseurs et d’apprendre en prenant part à des formations. On va essayer d’amener ça dans nos bagages, conclut l’enseignante.

Les chorégraphies ont été réalisées par Andréa Martin.