•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La pertinence des affiches électorales

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 16 septembre 2021

La pertinence des affiches électorales

Frédéric Tremblay demande une campagne municipale sans affichage à Alma

L'homme prend la pause devant un arbre.
Frédéric Tremblay est conseiller à la ville d'Alma.PHOTO : Radio-Canada / Catherine Paradis
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 16 septembre 2021

Le conseiller municipal sortant d'Alma Frédéric Tremblay souhaite que les candidats aux élections de novembre s'abstiennent de poser des affiches électorales en plastique aux quatre coins de la ville.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, il a expliqué vouloir ainsi poser un geste concret pour l’environnement et éviter la fabrication inutile de ces pancartes.

« Le meilleur plastique est celui qu’on ne produit pas à la base, même si on peut le recycler et le récupérer. »

—  Frédéric Tremblay, conseiller municipal sortant à Alma

Frédéric Tremblay juge qu’un tel affichage n’apporte rien au débat et contribue au cynisme ambiant envers la politique. Lui-même explique avoir opté pour l’affichage électoral dès sa première campagne par mimétisme parce que son opposant le faisait. Il veut maintenant corriger le tir et agir en concordance avec ses valeurs personnelles.

Il y a d’autres outils à notre disposition pour se faire valoir comme les médias, les médias sociaux, les journaux et aller à la rencontre des gens pour discuter avec eux, indique-t-il.

Son adversaire dans le district numéro 4 a décliné son offre, mais Frédéric Tremblay espère que d’autres candidats suivront le mouvement.

« Si on veut des changements, il faut que ça passe par des ententes, pas par des gestes isolés. »

—  Frédéric Tremblay, conseiller municipal sortant à Alma

La candidate à la mairie Lucille Gagnon a elle aussi annoncé, dès la confirmation de sa candidature, qu’elle n’accrocherait aucune pancarte dans la ville d’Alma par respect pour ses propres convictions environnementales.

À Saguenay, l’Équipe du renouveau démocratique s’est engagée à recycler et à réutiliser les structures en bois qui serviront à l’affichage électoral.