•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une grosse saison pour les producteurs de gourganes

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du lundi 6 septembre 2021

Une grosse saison pour les producteurs de gourganes

Un été favorable pour la gourgane, mais moins d’acheteurs

Des gourganes se trouvent dans un panier.
Des gourganes se trouvent dans un panier. PHOTO : Radio-Canada
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 6 septembre 2021

Si la cueillette de bleuets s'est avérée plus difficile cet été, la situation est tout autre pour la gourgane. Les rendements ont été excellents dans les champs dédiés à cette culture dans la région.

Le propriétaire de la Ferme Éloïse à Alma, Éloi Truchon, explique que la température a été favorable pour la croissance des plantes.

« Nous avons eu un mois de juillet frais. Comme c’est une plante nordique un peu, elle a bien aimé son été pour la pollinisation des fleurs, donc on a eu un gros rendement cette année. »

—  Éloi Truchon, propriétaire, Ferme Éloïse

Toutefois, il remarque que les acheteurs sont moins nombreux. Selon l’agriculteur, la hausse de popularité des potagers à la maison depuis la pandémie explique en grande partie la situation.

Comme ils avaient de bons rendements, nous, comme producteurs, nous avons eu un peu moins de demandes. Quand il y a moins de demandes, les prix baissent plus. Il faut s’adapter.

Il remarque toutefois que si la gourgane fraîche se vend moins bien, celle qui est congelée demeure populaire.

Éloi Truchon estime qu’il y a encore beaucoup d’efforts à déployer pour améliorer la mise en marché et faire connaître cette légumineuse à l’extérieur des frontières régionales.