•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une marche en mémoire d’un ami disparu trop tôt

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 5 août 2021

Une marche en mémoire d’un ami disparu trop tôt

75 km de marche autour du lac Saint-Jean en mémoire de son ami décédé

Myriam Taillon sourit à la caméra en bordure d'un champs.
Myriam Taillon marchera environ 75 kilomètres lors de son périple.PHOTO : Radio-Canada / Steeven Tremblay
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 5 août 2021

Une jeune femme originaire de Saint-Félicien, Myriam Taillon, a entrepris une longue marche entre Alma et Saint-Prime au petit matin jeudi. Elle fait ce périple d'environ 75 kilomètres en mémoire d'un ami qui s'est suicidé il y a deux ans.

Myriam Taillon amasse du même coup de l’argent pour la Fondation Équilibre qui vient en aide à des organismes et des projets liés à la santé mentale au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle est d’ailleurs adjointe à la direction au sein de la fondation.

Une femme sourit à la caméra devant un lever de soleil.

Myriam Taillon a entrepris sa marche au lever du soleil.

Avec la gracieuseté de Myriam Taillon

Elle a commencé son défi à 5 h jeudi à Alma, en même temps que le lever du soleil. Son père l’accompagne en voiture tout au long du parcours.

J’ai décidé de prendre les rangs entre Alma et Saint-Gédéon pour que ce soit un peu plus sécuritaire. Rendue à Saint-Gédéon, je vais emprunter la Véloroute des Bleuets, explique l’étudiante en kinésiologie.

« Je me suis dit que ce serait une bonne façon d’aller au-delà de mes limites. Je suis une personne qui marche et qui court beaucoup, mais là c’est un très gros défi à surmonter pour moi. »

—  Myriam Taillon

Elle assure que l’ami qu’elle a perdu, Keven Boily, est présent dans chacun de ses pas. Je parle à Keven tout au long de ma marche, a-t-elle confié en entrevue à l’émission C’est jamais pareil.

Myriam Taillon ignore à quel moment elle arrivera à Saint-Prime, mais elle promet de tenir les internautes informés tout au long de la journée par l’entremise de la page Facebook de la Fondation.