•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du mardi 8 juin 2021

Traces de vie de plus de 3 500 ans

Découvertes de traces de vies vieilles de plus de 3600 ans au Lac-Saint-Jean

Publié le 8 juin 2021
Des personnes fouillent un site archéologique sous des tentes pare-soleil.
Des chercheurs ont déterré une aire de combustion et des outils sur le site d'une ancienne épicerie de Mashteuiatsh.PHOTO : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Alors que les fouilles reprennent sur le site archéologique de Mashteuiatsh, les résultats des analyses des fouilles de l'été dernier confirment la découverte de traces de vie vieilles de plus de 3600 ans sur les berges du lac Saint-Jean.

Les fragments d’un ancien foyer de combustion ont été découverts en 2020. Ces derniers ont été analysés et datés par le carbone 14 grâce au Laboratoire d’histoire et d’archéologie du Subarctique oriental de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Ces fragments révèlent une occupation du site datant de plus de 3600 ans par les ancêtres des Pekuakamiulnuatsh.

On a été capable de déduire cet âge-là grâce à la typologie des objets récoltés, explique l’archéologue chez Subarctique qui a participé aux travaux en collaboration avec l'UQAC, Noémie Plourde.

Selon Noémie Plourde, la diversité des matériaux témoigne aussi du mode de vie nomade des premiers peuples.