•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Victime de son succès

C'est jamais pareil, ICI Première.

Le gin produit par Beemer s’envole

La devanture de la microbrasserie Beemer
La devanture de la microbrasserie Beemer à RobervalPHOTO : Radio-Canada
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 21 mai 2021

Le nouveau gin produit par la distillerie Beemer de Roberval est difficile à trouver sur les tablettes des succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) tellement il est populaire.

L’entreprise doit même augmenter la cadence de sa production pour répondre à la demande.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le copropriétaire et fondateur Philippe Harvey a mentionné que les objectifs de départ avaient déjà été largement dépassés.

« On avait prévu dans la première année vendre quelque 15 000 bouteilles. On a déjà atteint cet objectif. »

— Une citation de  Philippe Harvey, copropriétaire et fondateur, Distillerie Beemer

La distillerie estime maintenant qu’entre 50 000 et 60 000 bouteilles s’envoleront d’ici la fin de l’année.

Le gin de type London dry produit par Beemer a été lancé en décembre. C’est un produit qui se marie bien avec différentes choses, alors je pense que les gens l’apprécient, avance Philippe Harvey.

Phlippe Harvey devant des équipements

En 2020, Beemer s’est associé à un chimiste pour fabriquer un désinfectant pour les mains dans ses installations.

Radio-Canada / Mélissa Paradis

L’entreprise robervaloise travaille à l’élaboration d’un whisky et d’une liqueur de bleuets. Ce dernier produit sera d’ailleurs disponible d’ici un mois.

L’autre producteur de gin de la région, la Distillerie du Fjord de Saint-David-de-Falardeau, connaît aussi un succès important partout au Québec.