•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

C'est jamais pareil, ICI Première.

Une nouvelle aire de vie plus conviviale à la résidence Le Saint-Jude d’Alma

Publié le 16 avril 2021
L'extérieur d'un bâtiment.
L'extérieur de la nouvelle aile suit le même design que l'ancienne partie. PHOTO : courtoisie

La résidence pour aînés Le Saint-Jude à Alma met la touche finale à une nouvelle aile récemment construite qui sera destinée aux personnes souffrant de troubles neurocognitifs ou qui doivent vivre avec d'importantes limitations physiques.

Cette clientèle a souvent de la difficulté à trouver l’hébergement adéquat.

L’endroit pourra accueillir une centaine de locataires. Les premiers feront leur arrivée dans deux semaines. Le projet chemine depuis cinq ans déjà.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le directeur général du Saint-Jude, Daniel Beaulieu, a expliqué que l’accent sera mis sur l’ambiance plus conviviale et familiale dans cette nouvelle section de trois étages.

« Le beau rend heureux, donc on a voulu faire un environnement beau. »

—  Daniel Beaulieu, directeur général, Le Saint-Jude
L'une des cours intérieures du bâtiment.

Deux grandes cours intérieures ont été aménagées sur place pour plus de lumière.

courtoisie

Deux immenses cours intérieures permettront notamment aux résidents de profiter de la lumière naturelle. De plus, de grandes fenêtres ont été installées pour qu’ils puissent voir continuellement à l’extérieur. La salle à manger sera partagée entre les résidents et le personnel.

« Il y a un paquet de détails qui font en sorte qu’on va recréer un effet familial. »

—  Daniel Beaulieu, directeur général, Le Saint-Jude

Le nouveau bâtiment permettra aussi une ventilation à la fine pointe de la technologie. Le directeur assure que l’efficacité sera la même que dans un hôpital. Ainsi, des sections pourront être isolées en cas d’éclosion, une mesure dont l’importance a été prouvée par la pandémie.

Plusieurs tables et des chaises sont disposées dans un salon lumineux.

La nouvelle construction est dotée de grandes fenêtres pour permettre aux résidents de voir à l'extérieur.

courtoisie

D’ailleurs, Daniel Beaulieu croit que la crise sanitaire et les ravages qu’elle a faits dans les résidences pour aînés ont probablement sensibilisé davantage la société à l’importance de leur milieu de vie. La situation a motivé encore plus son équipe à fignoler ce projet d’envergure.

La nouvelle aile du Saint-Jude récolte déjà de nombreux commentaires positifs. Les réservations vont bon train. Il ne reste qu’une vingtaine de chambres disponibles.