•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 3 mars 2021

Pharmaciens prêts à vacciner

COVID-19 : les pharmaciens de la région enthousiastes concernant la vaccination

Publié le 3 mars 2021
Une personne âgée reçoit une dose de vaccin contre la COVID-19.
Une personne âgée reçoit une dose de vaccin contre la COVID-19. PHOTO : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les pharmacies de la région se disent prêtes à participer à l'effort de vaccination contre la COVID-19. Il reste bien sûr plusieurs ficelles à attacher, dont les méthodes de distribution des doses, mais l'opération annoncée mardi par le ministre de la Santé semble bien accueillie au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le pharmacien et copropriétaire d'une pharmacie d'Alma Yann Gaudreault a mentionné que cette nouvelle était attendue par le milieu et non une surprise. Il rappelle que les pharmacies contribuent déjà en matière de vaccination.

« Dans la région, plusieurs pharmacies ont participé, par exemple, à la vaccination pour l’influenza, donc elles sont prêtes pour la vaccination COVID. »

—  Yanni Gaudreault, pharmacien et copropriétaire d'une pharmacie d'Alma

Les pharmaciens intéressés à s’impliquer dans l’opération se sont inscrits auprès du gouvernement. Pour certaines, la tâche sera par contre impossible, entre autres en raison d’un manque de personnel et du surplus de travail provoqué par la vaccination. C’est un choix d’établissement, indique Yann Gaudreault.

De façon générale, il assure que les pharmacies ont la capacité et les installations pour mener à bien cette mission.

Québec a confirmé que la vaccination dans les pharmacies commencera à Montréal. L’opération sera par la suite étendue aux autres régions de la province. Yannick Gaudreault prévient d’ailleurs les citoyens de ne pas téléphoner pour rien.

« Ça ne vaut pas la peine d’appeler dans une pharmacie pour se mettre sur une liste d’attente ou demander un rendez-vous, tout sera centralisé via la plateforme Clic Santé. »

—  Yann Gaudreault, pharmacien et copropriétaire d'une pharmacie d'Alma

Environ 1400 pharmaciens propriétaires vont contribuer à cette vaccination de masse au Québec. Le gouvernement s’est entendu avec l’association qui les représente.